• English
Réservation

Sélectionner une page

Un camerounais à suivre : Rahmane BIDIMA, agriculteur novateur

Un camerounais à suivre : Rahmane BIDIMA, agriculteur novateur

J’admire, je félicite, je copie l’idée, le savoir-faire

 Qui est Rahmane Bidima ?

Je suis un jeune camerounais âgé de 36 ans résidant à Foumbot et passionné par l’agriculture. J’ai mis au point des techniques de travail pour améliorer les conditions de travail de l’agriculture locale

 Présentez-nous votre activité

J’exploite  des plantations à Koutaba dans la région de l’ouest et je mets en œuvre des projets pour des particuliers qui veulent investir dans le domaine agricole.

 

Pourquoi et comment avez-vous initié ce projet ?

Il y a 06 ans à mon retour de mes aventures infructueuses en Europe, je décide m’installer au village et de me lancer dans l’agriculture à Foumbot . J’ai commencé à cultiver de petites parcelles et mis sur pied de nouvelles techniques de travail tel que le «  vélo agricole »,  instrument qui  permet de se passer de la houe traditionnelle en travaillant debout. J’ai également initié la culture de la fraise que je commercialise déjà et réussi la culture expérimentale de la pomme et du raisin dans une zone anglophone.

 »

Dans 3 ans je souhaiterai acquérir de nouvelles parcelles pour étendre mes activités, promouvoir la culture de la pomme et du raisin au Cameroun

 Quelle sont les difficultés que vous rencontrez dans la gestion quotidienne et pour la croissance de votre activité ?

Comme difficultés rencontrées, il y a le transport de produits de la récolte, les moyens financiers limités pour l’achat du matériel logistique et d’irrigation, l’instabilité du climat et de la main d’œuvre et les difficultés pour l’acquisition des espaces agricoles pour étendre l’activité.

 Quelle place occupe les réseaux sociaux dans votre business ?

J’avoue que sans les réseaux sociaux, je n’aurai pas eu la visibilité que j’ai à travers le mode actuellement. Mon activité est basée à 100% sur les publications que je fais sur les réseaux sociaux à l’instar de facebook.

Quels sont les projets à 3 ans pour votre activité ?

Dans 3 ans je souhaiterai acquérir de nouvelles parcelles pour étendre mes activités, promouvoir la culture de la pomme et du raisin au Cameroun et faire la culture à grande échelle des fraises.

 Quel conseil donneriez-vous à un jeune entrepreneur  dans le domaine de l’agriculture?

A un jeune qui veut se lancer dans l’agriculture, je conseille d’acquérir de l’expérience, d’être patient et persévérant afin de répondre au marché local.

Si c’était à refaire, changeriez-vous d’activité ?

Si c’était à refaire, je le referai car je suis un passionné, un amoureux de l’agriculture !

A propos de l'auteur

AN

Ambena Ndono Emilie Clarisse, CEO de SID (South ID ou Identités Sud), Agence spécialisée dans les relations publiques et directrice de publication du Magazine « Made in Cameroon ».Titulaire d’un master en Entreprenariat, je suis passionnée de voyages, lecture, musique et surtout du Cameroun.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WhatsApp Chat

Ce magazine est le votre, racontez

votre région, votre légende, ou votre follow me

à contact@sidpublicretions.com et vous serez publié.

Écrivez vite!!!

This information will never be shared for third part